La conduite accompagnée :

La conduite accompagnée se déroule en deux phases :
- La formation initiale.
- la phase de conduite accompagnée avec un ou plusieurs accompagnateurs.

La formation initiale :
Cette formation initiale, c’est la formation effectuée à l’auto-école.
L’élève doit suivre la formation code et être reçu à l’Epreuve Théorique Générale.
Avant le début de la formation pratique, nous procéderons à l’évaluation initiale de l’élève (Obligatoire).
A partir de ce moment, commence l’apprentissage de la conduite. Le contenu de cette formation est composé de multiples objectifs à atteindre, regroupés dans le livret d’apprentissage en quatre étapes de synthèse. La durée de la formation est de 20 heures minimum de formation pratique, mais avant de partir en conduite accompagnée avec ses accompagnateurs, l’élève doit avoir atteint le niveau de l’examen. Si les 20 heures ne suffisent pas à cette tâche, des heures de conduite seront programmées en accord avec les parents. Lorsque l’élève à terminé cette formation, l’auto-école délivre « l’attestation de fin de formation initiale ».

La phase de conduite accompagnée :
Cette phase se déroule sur au moins 3000 km pendant un an minimum, mais sans pouvoir excéder 3 ans. La conduite accompagnée est jalonnée de rendez-vous pédagogiques avec l'école de conduite. Ils permettent de procéder à une évaluation de l'expérience que vous avez acquise et d'approfondir la formation par un échange entre l'accompagnateur, vous et le formateur. Ces rendez-vous sont organisés au minimum en deux séances. La première rencontre à lieu environ à 1000 km et la dernière s'effectue lorsque les 3000 km ont été parcourus. Les rendez-vous pédagogiques se déroulent en deux parties : une séance individuelle et une séance d'animation en salle sur des thèmes de sécurité routière (vitesse, alcool, vigilance, fatigue...).

L’épreuve de conduite :
Cette épreuve viendra au terme d'une formation approfondie ; vous aurez bénéficié d'une authentique expérience de la conduite.











Conduite_accompagnee.png
En savoir plus,
cliquez sur le logo :


La formation traditionnelle :

La formation théorique :
Comme le prévoit la réglementation, cette formation est toujours dispensée avec la présence d’un enseignant diplômé, prêt à répondre à toutes les questions posées. Cette formation se décompose en deux parties;
- Les cours de code avec un thème différent chaque semaine.
- Les tests de code, 40 questions avec correction.
Chaque élève dispose d’une carte type carte à puce qui permet un suivi informatique de chaque élève, un classement des fautes par thème et optimise le moment où il sera présenté à l’examen théorique

La formation pratique :
Comme le prévoit la réglementation elle se déroule après une formation d’un minimum de 20 Heures.






disque_A.png
En savoir plus,
cliquez sur le logo :


Conduite supervisée :

La conduite supervisée se déroule en deux phases :
- la formation initiale
- la phase de conduite supervisée avec un ou plusieurs accompagnateurs et 1000km à par :

La formation théorique :
Comme le prévoit la réglementation, cette formation est toujours dispensée avec la présence d'un enseignant diplômé, prêt à répondre à toutes les questions posées.
Cette formation se décompose en deux parties;

- Les cours de code avec un thème différent chaque semaine.
- les tests de code, 40 questions avec correction.

Chaque élève dispose d'un boitier qui permet un suivi informatique de chaque élève, un classement des fautes par thème et optimise le moment où il sera présenté à l'examen théorique

La formation pratique :
Comme le prévoit la réglementation elle se déroule après une formation d'un minimum de 20 Heures en traditionnelle et 13 Heures en boîte-auto.

La formation initiale :
Cette formation initiale, c'est la formation effectuée à l'auto-école. l'élève doit suivre la formation code et être reçu à l’Epreuve Théorique Générale. Avant le début de la formation pratique, nous procéderons à l'évaluation initiale de l'élève (obligatoire).

A partir de ce moment, commence l'apprentissage de la conduite. Le contenu de cette formation est composé de multiples objectifs à atteindre, regroupés dans le livret d'apprentissage en quatre étapes de synthèse. La durée de la formation est de 20 heures minimum de formation pratique, mais avant de partir en conduite supervisée avec ses accompagnateurs, l'élève doit avoir atteint le niveau de l'examen. Si les 20 heures ne suffisent pas à cette tâche, des heures de conduite seront programmées en accord avec les parents. Lorsque l'élève à terminé cette formation, l'auto-école délivre « l'attestation de fin de formation initiale ».

La phase de conduite accompagnée :
Cette phase se déroule sur au moins 1000 km.

L’épreuve de conduite :
Cette épreuve viendra au terme d'une formation approfondie ; vous aurez bénéficié d'une authentique expérience de la conduite






conduite-supervisee.png
En savoir plus,
cliquez sur le logo :


Le permis à un euro par jour :

Nous disposons d’une garantie financière qui permet à un futur élève d’obtenir par l’intermédiaire de sa banque un financement qui servira à régler sa formation au permis de conduire B, AAC, et A.


permis1euro.png
En savoir plus,
cliquez sur le logo :


Le brevet de sécurité routière (permis AM) :

1. Contexte :
Arrêté du 18 décembre 2018 fixant les conditions d'obtention de brevet de sécurité routière correspondant à la catégorie AM du permis de conduire.

2. Personnes concernées :
La catégorie AM option cyclomoteur accessible à partir de 14 ans.

3. Intervenants :
La partie pratique est effectuée par un ECSR mention ou ces 2 roues.

4. Durée :
La formation est d'une durée de 8 heures dont :
SEQUENCE 1: Echange sur les représentations individuelles autour de la conduite (SEQUENCE 30 mn)
SEQUENCE 2: Formation à la conduite hors circulation (1 h minimum)
SEQUENCE 3 : code de la route (30 mn)
SEQUENCE 4 : Formation à la conduite sur voies ouvertes à la circulation publique (3 h minimum)
SEQUENCE 5 : Sensibilisation aux risques (1 h minimum)

5. Méthodes pédagogiques :
Cours théoriques ou pratiques sur piste et/ou sur la route, sur un cyclomoteur conforme aux caractéristiques techniques et aux normes.

6. Objectifs de la formation :
La formation a pour objectifs
d'amener à la compréhension d'apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d'un cyclomoteur
de comprendre l'utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d'un cyclomoteur;
de travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action,

7. Programme de formation :
Séquence 1 : Echange sur les représentations individuelles autour de la conduite Expression et échange sur le respect des règles
Expression et échange sur des grandes thématiques de la sécurité routière Echanges sur l'influence du comportement des autres usagers de la route

Séquence 2 : Formation pratique hors circulation
Equipements indispensables à la conduite d'un cyclomoteur, leurs rôles
Connaissance des principaux organes du véhicule Contrôles indispensables du véhicule
Maîtrise technique du véhicule hors circulation.

Séquence 3 : Code de la route
Signalisation verticale et horizontale
Les règles de circulation

Séquence 4 : Formation à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique
Démarrer le cyclomoteur qu'il soit ou non dans la circulation
Ralentir et immobiliser le cyclomoteur qu'il soit ou non dans la circulation
S'arrêter et stationner avec un cyclomoteur
Rechercher les indices utiles
Adapter l'allure en fonction de ses capacités, des possibilités du véhicule, de la signalisation, de la réglementation et des situations rencontrées.
Apprécier et maintenir les distances de sécurité latérales et longitudinales en toutes circonstances
Négocier un virage et adopter une trajectoire
Choisir la position sur la chaussée
Franchir les différents types d'intersections
Changer de direction

Séquence 5 : Sensibilisation aux risques
Cette séance a lieu en présence de run des parents de l'élève
Sensibilisations aux risques spécifiques à la conduite des cyclomoteurs et aux cas d'accidents les plus caractéristiques impliquant ces véhicules,
Les conséquences d'un défaut d'entretien du véhicule sur la sécurité et l'environnement Lesrisques dus audébridage
Les produits psycho actifs et la conduite
Vitesse et conséquences
La prise en compte des autres usagers vulnérables
L'influence et la pression des pairs sur le comportement du futur conducteur

8. Validation des acquis :
A la fin de la formation, une attestation est remise par l'auto-école. Elle permet de conduire un véhicule de la catégorie AM pendant une durée de quatre mois à compter de la date de délivrance, sur le territoire national. Au-delà de ce délai l'élève devra être titulaire du permis AM.



Le permis moto (A) :

Parce-que vous rêvez de liberté, puisque vous avez trouvé la moto de vos désirs, parce-que vous ne supportez plus les embouteillages et les PV de stationnement, vous avez décidé de rejoindre la grande famille des motards.. Alors il ne vous manque plus qu’une formation sérieuse.

Vous devez repasser l’épreuve théorique si vous avez obtenu votre première catégorie de permis depuis déjà 5 ans. Sinon votre code est toujours valide et auquel cas on passe les épreuves pratiques :
1. Epreuve hors circulation.
2. Epreuve en circulation.




plateau-moto-04.jpg
Photo plateau


Récupération de points sur le permis :

Il est important, avant de vous inscrire à un stage, de savoir si vous êtes dans le cadre d’un « stage volontaire », d’un » stage obligatoire pour permis probatoire » ,de « l’alternative aux poursuites », de « la composition pénale », ou de la peine complémentaire ou obligation imposé dans le cadre du sursis avec mise à l’épreuve ».

Le stage permet de récupérer 4 points au maximum. Le nombre de points, après récupération de points à la suite du stage, en effet limité à 12 (de 6 à 10 en période probatoire).attention il existe des délais entre la perte de points et son imputation sur le fichier national puis le courrier en informant le conducteur. Ainsi un conducteur peut avoir perdu juridiquement l’ensemble des points sans que cela ne soit encore inscrit sur le fichier national et sans que les points relatifs à un stage puissent être crédités. C’est le capital points, tel qu’il figure au fichier national des permis de conduire. Qui fait foi.




Permis-puzzle.png

En savoir plus,
cliquez sur le logo :